L'été

L'été

mercredi 5 octobre 2016

L'ouverture de la chasse

L'ouverture de la chasse




La chasse est ouverte ! Même, si dans certaine commune, comme la mienne qui a repoussé l'ouverture vu les fortes chaleurs et le fort risque d'incendie. 

C'est parti pour une saison de chasse... Qui vise à "réguler" la population d'animaux sauvages. Tandis, que des gibiers d'élevage sont relâchés quelques jours ou la veille de l'ouverture, nous ne pouvons pas parler de "régulation".


Qui chasse ?

Ne chasse pas, qui veut ! 

Il est nécessaire de passer un "permis de chasse" ; Un examen d'état. Ce permis une fois obtenu est permanent.

Un chasseur ne peut pas chasser où, il veut à part d'être propriétaire de terres,  de très grandes parcelles de bois ou de terres agricoles.Chaque, année, le chasseur doit payer un "droit de chasse"  à une société de chasse ou à les Fédérations Nationales des chasseurs. Ce droit de chasse est temporaire sur une période déterminée.

Le chasseur doit avoir obtenu l'autorisation de chasser accompagné.

Qu'est-ce le "droit de chasse" :

En vertu de l’article L. 422-1 du code de l’environnement, « nul n’a la faculté de chasser sur la propriété d’autrui sans le consentement du propriétaire ou de ses ayants droit ». La chasse sur le terrain d’autrui sans le consentement du propriétaire ou du détenteur du droit de chasse est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la 5 ème classe (article R. 428-1 1° du code de l’environnement) soit 1 500 euros maximum.
Cela veut dire, que vous pouvez interdire sur votre propriété la chasse.

Le coût du droit de chasse

Par exemple : Le coût du permis de chasse sur un territoire communal est de 300-400 € (voir plus) pour moins de 5 mois dans l'année. Les chasseurs payent pour chasser dans les collines et forêts... communaux. Pendant, ce droit de chasse, ces lieux  sont "à eux" ; Comme, ils ont payé pour occuper.
La chasse n'est pas gratuite sinon, c'est du braconnage.

Un jour de non-chasse ?

Aussi, 78 % de la population française réclament un jour de non-chasse, le dimanche afin de faire des randonnées en colline, en forêts en famille.
Va-t-on avoir l'instauration d'une "taxe" randonnée afin de pouvoir occuper les territoires communaux ou autres ?
Rien, n'est gratuit en France. Vous le savez, vous qui avez une voiture, pour vous garer en ville, il faut payer, parfois très cher de l'heure. L'occupation du domaine public n'est pas gratuit.
Les randonneurs seront plus nombreux que les chasseurs donc, plus "rentable".










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire