L'été

L'été

mercredi 5 mars 2014

ATTENTION DANGER : CHENILLES PROCESSIONNAIRES partie 2

ATTENTION DANGER : CHENILLES PROCESSIONNAIRES  !!  partie 2


Les chenilles processionnaires ont très peu de prédateurs ; toutefois, certains oiseaux sont des prédateurs des chenilles processionnaires comme les mésanges, les coucous.

Il faut donc, attirer ces oiseaux dans son jardin.


Comment éliminer ce risque ?

Il existe 3 possibilités afin d'éliminer ce risque : 

  1. Éliminer par la coupe et ensuite brûler les nids
  2. Par la pose d'éco piege
  3. Par, un traitement 

Il faut faire preuve d'une très grande prudence, porter gants, lunettes de protection et masque respiratoire, vêtement de protection...Les poils urticants de ces chenilles peuvent voler. C'est pourquoi, lors de grands vents, qu'il est possible d'éprouver à l'extérieur des difficultés respiratoires, des démangeaisons, des problèmes oculaires...

Chaque année, il faut soit couper les banches de pin qui ont des nids ou faire les tirer au fusil  (pour faire tomber les nids) et ensuite brûler les branches et les nids.

Vous l'avez compris, il faut éloigner les animaux avant d'entreprendre ces travaux d'élimination.des nids de chenilles.

Des "éco- pièges" peuvent être mis dans et sur les arbres où se trouvent des nids.

Des traitements par pulvérisation peuvent être fait en automne mais, il y a une certaine résistance au produit. 

L'eau de javel peut être utiliser pour lutter contre les chenilles processionnaires.

Même, le seul fait d'écraser ces chenilles ne réduit pas le risque, ces chenilles écrasées, elles représentent toujours un danger seul le feu réduit le risque.

Quelques sites qui proposent des éco pieges :





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire