L'été

L'été

samedi 21 décembre 2013

Où est donc passé la reconnaissance du mérite ?

Où est donc passé la reconnaissance du mérite ?


Nous vivons dans une société qui ne reconnait plus le "mérite"  car, les gens n'ont plus aucune notion de la valeur du travail et des biens.

Dans notre société actuelle, la mode, la télé réalité, les facilités de crédits bancaires...ont accentué la perte de notion de la valeur du travail et des biens.

Cette société qui fait  de la discrimination passive ou active ; au lieu, de se baser sur le mérite. Car, ce n'est pas une marque de vêtement ou de voiture, un quartier, une classe sociale....qui fait la personne mais, certains s’arrêtent à ces détails superficiels.

Il faut un objet, une marque.... qui valorise.

Il est fort regrettable que notre société soit devenue ainsi ;  C'est à dire, superficielle.Les abandons d'animaux sont le reflet d'une société de consommation basée sur le "jetable". 

Lorsque, l'objet sert  pour soi, on garde, sinon, en cas de problèmes, ou lorsqu'il ne sert plus, il est jeté. Dans notre société, au lieu de réparer, d'assumer les frais et les contraintes. Il est choisi la solution de facilité, le jetage ; les animaux en sont les premières victimes.

Les animaux sont acquis comme un "paire de chaussure" à la mode, qu'il faut à tout prix pour être "branché" ou faire "bling bling"....le problème est qu'un  chien, ce n'est pas un sac à main que l'on peut ranger dans un placard ou jeter. Un chien s'est un engagement de 15 ans de vie commune au moins.

Un chien (comme les autres animaux) ce n'est pas un droit ouvert à tous  mais, un privilège d'avoir un chien. Il faut bien être conscient et être responsable de la tâche, de la responsabilité du choix que l'on fait, en accueillant chez soi un chien. Il faut penser à l'emploi du temps, aux vacances, aux coûts de l'alimentation, des soins, des frais vétérinaires, des frais pour l'éducation...pour toute la durée de la vie du chien.

Le fait d'agrandir, la famille avec un membre canin, est une décision qui doit être mûrement réfléchie et accepté par tous.Cet engagement, ne doit pas être remis en cause, par un déménagement ou des vacances ou par l'arrivée d'un nouveau membre !

Les chiens sont les victimes de cette société superficielle, société de consommation.

En Allemagne, le statut juridique de l'animal a été modifié en 2002, pourquoi tant de retard en France ?

Béatrice 








2 commentaires:

  1. Drôle de société...et pauvres animaux...ce texte...tellement vrai

    RépondreSupprimer
  2. hélas !!! quand les lois changeront-elles, cela n'avance pas malgré les combats des associations !

    RépondreSupprimer